• Le Forum du Débosselage Sans Peinture et du Reconditionnement Automobile

Un garage brade une centaine de voitures grêlées

Faites nous partager vos bonnes adresses.
Avatar du membre
DentKing
Administrateur du site
Posts : 656
Enregistré le : 21 oct. 2009, 15:16
Nom : Dent
Prénom : King
Nombre d'années de pratique : 1
Ville : Vaucluse/Bouches du Rhone
Contact :

Un garage brade une centaine de voitures grêlées

Postpar DentKing » 22 oct. 2009, 12:44

Obligés de brader les voitures touchées par la grêle


Une société de vente de voitures d'occasion contrainte à un déstockage massif de la centaine de véhicules endommagés lors du violent orage d'il y a deux mois.

René et Cédric Fournier font contre mauvaise fortune, bon cœur. Photo DDM, Frédéric Charmeux.« Depuis trente ans que je vends des voitures, je n'avais jamais vu ça ! », lance René Fournier. Ce spécialiste des véhicules d'occasion a repris la vieille station Total du 307 route de Seysses, fermée depuis l'explosion d'AZF, le 21 septembre 2001.

Sous le vieil auvent de polyester criblé de trous par des grêlons gros comme des balles de ping-pong, une petite centaine de véhicules porte encore les traces du violent orage de grêle d'il y a deux mois.

« 106 véhicules ont été grêlés, nous en avons fait réparer 25, les plus abîmés, nous sommes obligés de vendre les autres en l'état », explique le garagiste, qui a vendu des voitures un peu partout dans l'agglomération toulousaine depuis une trentaine d'années : boulevard Jean Brunhes à Toulouse, sur le parking de la gare de Colomiers ou à Labège.

Rabais de 1500 à 2000 €
« Il y avait des pare-brise et des lunettes arrières explosés, des phares cassés, des toits, des capots et des carrosseries constellés de trous et de bosses, on a fait réparer le plus voyant mais pas tout », poursuit le garagiste : « Les experts n'ont pas encore produit des estimations pour l'ensemble des 106 véhicules touchés, deux mois après, seulement pour 80 % des cas », explique le vendeur, qui travaille avec son fils Cédric et emploie au total six personnes sur la société.

« Les voitures en l'état, non réparées, sont proposées moins chères. On tient compte de l'estimation de réparation proposée par l'expert et on baisse d'autant le prix de vente, cela fait des rabais de 1500 à 2000 € pour des voitures vendues entre 3 500 € et 10 000 €», explique René Fournier.

« Avec tous ces dégâts, on n'a pas pu travailler pendant un mois, poursuit le vendeur, on n'a rien touché des assurances depuis deux mois, on n'a droit à aucune aide à la différence des concessionnaires qui bénéficient des aides de l'État pour les ventes de véhicules neufs (prime à la casse). Le marché de l'occasion est sinistré car aujourd'hui pour 6 000 €, soit le prix moyen de nos véhicules d'occasion, on peut avoir, grâce aux aides de l'État, un petit véhicule neuf d'entrée de gamme ».

Sur le parking de la station, les voitures sont serrées comme des sardines. Une Scénic à 5 780 €, une Espace à 9 750 €, une vieille Audi A4 à 4 850€. Un cabriolet Mégane a miraculeusement échappé à la grêle. « Il a été protégé par l'auvent », explique René.

« Nous, on n'a d'aide de personne », lance Cédric le fils, « 100 voitures à 6 000 € de moyenne, ça fait 600 000 € de stock. On est obligés de brader 2 000 € par voiture, ça fait 200 000 € pour notre pomme ».

Source : La Depeche
Image

Avatar du membre
Guenchou
Posts : 3
Enregistré le : 21 oct. 2009, 22:53
Ville : Paris
Contact :

Re: Un garage brade une centaine de voitures grêlées

Postpar Guenchou » 22 oct. 2009, 13:11

Interressant pour ceux qui savent debosseler une voiture, y'a peut etre possiblitées de faire des affaires ! :cheers:


Retourner vers « Les bonnes adresses »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

cron

Search

Nothing to display.

Login